Quelques travaux pour une remise en route !

By 19 septembre 2016Mécanique

Notre Fortuner est guérie ! Toujours pas de devis des garagistes locaux depuis plus d’un mois, alors nous avons passé la commande chez Euro4x4parts et en quelques jours, nous avons reçu la nouvelle crémaillère de direction directement à la maison. Après une soirée passée sur internet à comprendre comment faire, je me suis lancé. Travailler dans une entreprise de maintenance qui fait de la mécanique et ne pas mettre les mains dans le cambouis, impossible !

20160910_1227011Alors comment se passe un samedi après-midi à apprendre la mécanique ? Et bien pour tout vous dire, c’est un peu la galère… Etape 1 : monter la voiture sur le pont et démonter les pneus. Jusque là, je maîtrise. Ensuite ça se complique. Une vis, deux vis, trois vis…, purge du système liquide de direction assistée, ça va encore !

Mais quand il s’agit d’enlever la crémaillère, ça se complique. Ça passe, mais au millimètre ! J’ai du passer près de 45 min à trouver dans quelle position mettre la pièce pour sortir la crémaillère de direction. Et avec un peu de persévérance, c’est sorti…  Youpi ! Il me reste « plus qu’à » tout remonter dans l’autre sens… Et ben 45 minutes aussi.

20160910_1337301Quelques crampes aux doigts plus tard à force de visser et dévisser, j’ai réajusté les niveaux de liquide de direction et avec quelques conseils avisés de Paulo, j’ai pu faire un pseudo parallélisme le temps d’aller en mode voiture-crabe jusqu’au garage pour faire un « vrai » parallélisme. 20160910_1227121Oui, il n’y a que ceux qui ont vécu en Afrique qui peuvent comprendre le concept de la voiture qui roule, mais avec les roues avant non alignées avec les roues de derrière…

Dernière étape avant de reprendre du service, passer au banc et régler le parallélisme des roues ! Sur les conseils cette fois ci de Joao, je suis allé au garage Imperio à Luanda qui est pas mal du tout. Parallélisme réglé au laser, difficile de faire mieux.

Sauf quand il faut expliquer en portugais au technicien qu’avec mes amortisseurs renforcés, le réglage par rapport aux données techniques d’origine Toyota, c’est pas possible… Mais avec tout ça, j’ai appris plein de choses et j’en suis ravi  !

Malgré tout, il reste encore plein de choses à préparer. Nous venons de passer une commande en Afrique du Sud pour un tank d’essence supplémentaire, la fixation de la galerie, un tank d’eau et d’un multitude de petits accessoires méga importants pour voyager confortablement en 4×4 en Afrique. Et en attendant, nous sommes à la recherche de nouveaux pneus… les nôtres ont déjà bien trop vécu…

Aventures à suivre !

Et plus j’y pense, plus j’aime bien Noulashpa comme nom à notre voiture… Merci JB ! On valide ?

3 Comments

Leave a Reply